Pourquoi et comment fidéliser la main-d’œuvre du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire ?

La fidélisation se définit comme «un ensemble de mesures permettant de réduire les départs volontaires des salariés»(Parreti, 2001)

Avant d’identifier comment vous pouvez déployer des techniques de fidélisation, il est inévitable de comprendre pourquoi fidéliser votre main-d’œuvre ?

Le comité sectoriel de la main-d’œuvre en économie sociale et en action communautaire (CSMO-ÉSAC) a évalué que le coût de remplacement d’un employé ayant un salaire moyen de 35 000$ s’élève à 15 447$. Le coût de remplacement intègre les coûts de congédiement ou départ volontaire, coûts de recrutement, coûts d’intégration et de formation. À ce coût total du départ volontaire de l’un de vos employés s’ajoute la perte de connaissances et de savoir-faire. De plus, en tant que gestionnaire du secteur d’emploi de l’économie sociale et de l’action communautaire vous savez que la main-d’œuvre qualifiée est rare. Ce sont pour ces raisons qu’il est primordial de déployer des pratiques de fidélisation au sein de votre organisation.

Mais comment pouvez-vous le faire ?

Mettre en place des bonnes pratiques

La première des choses à comprendre est qu’il n’y pas que l’argent qui fait le bonheur de vos employés. Un employé fidélisé est un employé qui se sent engagé et mobilisé envers votre organisation. Les bonnes pratiques à déployer au sein de votre organisation sont multiples et pas toujours très dispendieuses. Elles sont complémentaires et à adapter aux regards de vos besoins.

Il est conseillé de :

  • Préparer l’accueil et l’intégration de votre nouvel employé, pour une première journée réussie ;
  • Partager avec vos employés la mission, les valeurs et les objectifs de l’organisme ;
  • Être équitable (charge de travail et politique des conditions de travail) ;
  • Veiller au respect dans votre milieu de travail et à une transparence de l’information ;
  • Apporter une écoute et soutien au besoin (diminution des irritants et du stress inutile) ;
  • Prendre en considération les demandes de vos employés ;
  • Proposer des rétroactions constructives et régulières avec des méthodes de reconnaissance variées ;
  • Responsabiliser vos employés (défis stimulants, participation aux décisions et à des comités de travail / réflexion) en leur donnant les moyens techniques et financiers nécessaires ;
  • Construire une confiance mutuelle avec vos employés ;
  • Favoriser le développement des compétences (formation, coaching) ;
  • Prendre en considération les nouvelles compétences de vos employés suite à des formations ;
  • Contribuer au transfert de connaissances entre vos employés ;
  • Promouvoir une ambiance de travail conviviale ;
  • Proposer des activités d’équipe en dehors du travail ;
  • Mettre à disposition des méthodes de conciliation travail – vie personnelle (télétravail) ;
  • Respecter les horaires de travail ;
  • Assurer la stabilité de l’emploi de vos employés.

Se poser les bonnes questions

La liste de ces méthodes n’est pas exhaustive et pour aller plus loin dans cette réflexion, vous pouvez vous interroger sur les questions suivantes :

  • Les membres de votre organisation connaissent-ils vos objectifs prioritaires ?
  • Partagent-ils la même définition et la même interprétation des valeurs ?
  • Les objectifs de l’organisation sont-ils alignés sur ceux des unités administratives ?
  • Les processus en place favorisent-ils l’atteinte des objectifs ?
  • Sont-ils cohérents avec la raison d’être de l’organisation ?
  • Les employés ont-ils la possibilité de contribuer à l’atteinte des objectifs ?
  • Comment peuvent-ils y participer ?
  • Connaissent-ils les mécanismes de participation ?
  • Peuvent-ils prendre des initiatives ?
  • Les employés ont-ils les compétences nécessaires ?
  • Se sentent-ils reconnus pour leurs efforts et leur contribution ?

Un employé fidélisé vous assure stabilité, une qualité de service supérieur et diminue grandement les risques d’absentéisme et de présentéisme. Maximisez vos chances de travailler avec une équipe soudée, engagée et motivée : fidéliser vos talents !

Le saviez-vous ?

Le CSMO-ÉSAC offre une formation sur le Marketing RH : Comment séduire, recruter et fidéliser la main-d'oeuvre ?