Pour les leaders !

Pour les leaders !

  • Directeur général/directrice générale
  • Coordonnateur/coordonnatrice

Le directeur/la directrice ou le coordonnateur/la coordonnatrice des entreprises d’économie sociale ou des organismes communautaires planifie, organise, dirige, contrôle le fonctionnement et évalue les activités.

Cette personne établit aussi des procédures administratives répondant aux objectifs du conseil d’administration. Elle assume les responsabilités liées à la gestion financière et des ressources humaines, élabore des politiques en fonction des différents problèmes posés, résout les questions relevant de l’administration courante, rédige les mémoires ou les rapports nécessaires à la bonne gestion de l’organisation. Par ailleurs, elle est appelée à représenter l’organisation dans les communications et auprès des partenaires, etc.

DIRECTEUR-ice /COORDONNATEUR-ice DES SERVICES, DES COMPTES, DES OPÉRATIONS, ETC. ?

Le directeur/la directrice des services/comptes/opérations accomplit diverses tâches administratives se rapportant à la gestion des produits, des services, des opérations, des projets ou des finances d’une organisation.

Cette personne peut, selon le cas, faire la promotion et la vente des produits ou des services, collaborer à la préparation des budgets et des états financiers, assurer la vérification comptable et tenir un registre des ventes, gérer les contrats d’entretien et les approvisionnements ou offrir aux membres des services de planification financière, d’épargne spécialisée, de crédit ou de placement. Dans le cadre de ses tâches, cette personne s’assure de bien saisir, dans le système informatisé ou dans les livres, toutes les données financières.

  • Un baccalauréat ou une maîtrise dans le champ d’expertise est souvent nécessité.
Philippe Meilleur
Philippe Meilleur
Directeur général
Montréal Autochtone

Ayant une sensibilité pour la justice sociale, Philippe a commencé son parcours professionnel dans le domaine de la collecte de fonds pour des organismes tels que Médecins sans frontières, Oxfam Québec et Amnistie internationale Canada francophone. En 2010, il s’est joint à l’équipe d’Équiterre pour travailler à l’amélioration de la qualité de l’air de Montréal. En 2014, il a obtenu le poste de directeur général de Montréal Autochtone. Étant titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en gestion, il a immédiatement saisi l’opportunité de fonder et développer Montréal Autochtone pour réaliser sa mission, qui vise l’amélioration de la qualité de vie des autochtones résidants ou de passage dans la région de Montréal.

«Je suis passionné de pouvoir travailler sur des programmes et des projets qui améliorent tangiblement la qualité de vie des autochtones habitant la région de Montréal et cette opportunité est décuplée par le fait que je suis autochtone et je suis fier de pouvoir travailler et parfois représenter nos gens. »

Dragos Cacio
Dragos Cacio
Coordonnateur au développement
Hostelling International – Canada

Dragos est coordonnateur au développement auprès de Hostelling International Canada ainsi que coordonnateur de la Fondation Tourisme Jeunesse. Il œuvre auprès d’OBNL depuis quatre ans à divers niveaux : marketing, développement d’affaires, stratégie, formation, gestion de projet et amélioration des processus d’affaires. Avant de se lancer dans le secteur, il a travaillé pendant huit ans au service à la clientèle, dont quatre en gestion auprès de grandes entreprises. Il suit présentement des études à HEC Montréal afin d’obtenir un DESS en gestion et marketing. Il est titulaire d’un certificat en affaires internationales, d’un certificat en gestion de projet ainsi que d’un baccalauréat en Science politique spécialisé en relations internationales.

«La structure d’un OBNL est très différente d’une structure corporative. Elle nous permet de faire des expériences hors du commun et de nous développer aux niveaux personnel et professionnel. Les organismes font confiance aux employés qui la composent et reposent sur leur capacité à se dépasser pour trouver des solutions créatives face aux problèmes rencontrés. Ce sont là les types de défis qui me passionnent. Il est possible d’avoir des organisations à but non lucratif gérées efficacement, ce qui permet de dégager un plus grand profit, lequel peut être réinvesti dans l’organisation ou la communauté. »

Geneviève Ducharme
Geneviève Ducharme
Responsable des ressources humaines et de l’éducation coopérative
Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire (FQCMS/COOPSCO)

Geneviève, CRHA, est directrice des ressources humaines et de l’éducation coopérative pour le réseau Coopsco depuis 2006. Elle détient une maîtrise en gestion de l’éducation, profil gestion de la formation, de l’Université de Sherbrooke et un baccalauréat en administration, spécialisation gestion des ressources humaines et leadership organisationnel de l’école des HEC Montréal.

« Au quotidien, ma principale motivation est de savoir que je travaille pour l’ensemble des étudiants-es et que les employés-es de nos coopératives sont les acteurs les plus importants afin que nous puissions continuer de répondre aux besoins de nos membres. La gestion des ressources humaines dans le secteur de l’économie sociale est à mon avis un très beau défi, celui de pouvoir transposer nos valeurs en actions et en pratiques de gestion au quotidien. Tout au long de ma carrière, les valeurs coopératives ont guidé mon travail et sont au cœur de ma pratique et c’est pour cette raison que je m’engage personnellement et professionnellement dans ce milieu merveilleux qu’est le mouvement coopératif. »