La boîte à outils GD

En réponse aux besoins de formation des gestionnaires du secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire, le CSMO-ÉSAC a mis à la disposition des gestionnaires du secteur divers outils pour les accompagner dans leurs nombreux défis de gestion. Deux de ces deux outils visent à favoriser la consolidation et le développement de pratiques reliées à la qualité de la vie démocratique et à la maîtrise des rôles et responsabilités propres aux membres des conseils d'administration des entreprises collectives et des organismes communautaires.

La Boîte à outil sur la Gouvernance démocratique

La Boîte à outils sur la gouvernance démocratique (BAO GD) est l’un de ces outils.  Elle a été produite avec la collaboration du Centre de formation populaire, du Centre St-Pierre et de Relais-femmes. Son contenu se présente sous la forme de quatre fiches pratiques et accessibles, soit :

  1. Gérer nos organisations aujourd’hui : l’approche de la gouvernance démocratique;
  2. La structure juridique des OBNL et la gouvernance démocratique;
  3. La gouvernance démocratique en action;
  4. Les incontournables pour renforcer votre gouvernance démocratique

Les fiches 1, 2 et 4 présentent un contenu riche et diversifié: des auto-diagnostics, des jeux questionnaires, des exercices, des exemples de modèles, des références, etc. La fiche 3 contient des cas types de gouvernance démocratique tirés d’expériences terrain, le tout accompagné d’analyses et de pistes d’action.

Vous êtes intéressé ? Vous pouvez alors :


Version en anglais de certaines sections de la Boîte à outils sur la gouvernance démocratique: consultez le Toolkit for Cree Social Entrepreneurs (du Pôle régional d'économie sociale cri, élaboré par Niska, 2014)


La norme CAN/BNQ 9700-340 Organismes de bienfaisance – Gouvernance et bonnes pratiques de gestion

La norme CAN/BNQ 9700-340 Organismes de bienfaisance – Gouvernance et bonnes pratiques de gestion est issue du besoin du milieu de se doter d’outils pour mettre en œuvre et maintenir de bonnes pratiques de gestion ainsi qu'une bonne gouvernance. Les organismes de bienfaisances qui le souhaitent doivent pouvoir revendiquer l’exemplarité de leur gouvernance, la maitrise de saines pratiques de gestion et la transparence de la gestion des dons vis-à-vis des donateurs. Le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) a développé un programme de certification basé sur la norme nationale du Canada. Désormais, les organismes de bienfaisance pourront afficher une certification crédible qui fait figure de référence tant auprès de leurs pairs qu’auprès de la population.

Ce programme de certification est désormais considéré comme une opportunité de renforcer la confiance du public envers les organismes de bienfaisance, de convaincre les indécis et de gagner en crédibilité en améliorant leur image. La certification est aussi un moyen d’assurer une pérennité chez les différents partenaires d’un organisme quant aux engagements et perspectives d’évolution positive.

Sur le site Internet du SACAIS, vous retrouverez la concordance entre les principes retenus pour cette norme et les modules de formation de la Boîte à outils en gouvernance démocratique produite par le CSMO-ÉSAC.

Vous souhaitez savoir quels sont les avantages de la certification, quels sont les principes du programmes ou quelles démarches mènent à la certification ? Consultez le site du BNQ sur: http://www.bnq.qc.ca/fr/certif/bienfaisance.html


CAp Gouvernance

La gouvernance est le moyen par lequel les organisations orientent leur action. Dans les entreprises d’économie sociale (coopératives, OBNL qui produisent des biens et services, mutuelles, ONG, etc.), la gouvernance est assumée par au moins une des parties prenantes de l’entreprise – citoyens, consommateurs, travailleurs, fournisseurs ou producteurs – à travers une assemblée générale des membres et un conseil d’administration qui la représente. Les dynamiques de gouvernance y sont particulières parce que ces organisations se consacrent à un double objectif, combinant une mission sociale à une activité économique. La gouvernance est donc ici une activité complexe qui appelle à l’intelligence collective de l’organisation.

La Chaire de recherche du Canada en économie sociale de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et une équipe du Service de 2e ligne de gestion conseil en économie sociale (S2L) du Fonds de développement Emploi-Montréal (FDEM) ont développé ensemble cet outil de formation-intervention en gouvernance. http://capgouvernance.ca/