Passionné-e de l’intervention et de la relation d’aide

Passionné-e de l’intervention et de la relation d’aide

  • Intervenant /intervenante
  • Intervenant /intervenante de milieu
  • Intervenant/intervenante physchosocial-e
  • Agent/agente d’intégration
  • Travailleur/travailleuse de rue
  • Intervenant /intervenante budgétaire
  • Intervenant/intervenante en emploi

Les métiers et professions reliés à l’intervention sont nombreux dans le secteur d’emploi de l’économie sociale et de l’action communautaire. Les intervenants et intervenantes œuvrent, selon la mission de l’organisation, auprès de diverses clientèles et dans divers domaines.

Les intervenants et intervenantes aident des individus, des couples, des familles, des groupes et des collectivités aux prises avec divers problèmes sociaux (violence, délinquance, suicide, itinérance, etc.) afin de faire en sorte qu’ils développent leurs compétences pour se sortir de situations difficiles et apprendre à vivre en harmonie avec leur environnement.

Les intervenants et intervenantes participent également au développement et à la défense des intérêts de groupes sociaux. Les intervenants et intervenantes travaillent généralement pour des organisations qui œuvrent dans le domaine de la santé et des services sociaux. On y retrouve, par exemple, des organismes en santé mentale, des foyers de groupe, des refuges, des organismes d’aide aux toxicomanes ou aux personnes âgées, des organismes de défense des droits, des maisons d’hébergement, des entreprises d’insertion, des camps spécialisés, etc.

Dans quelles organisations pourrais-je travailler ?

  • Maison de jeunes
  • Organisme en santé et services sociaux
  • Entreprise d’insertion
  • Organisme en employabilité
  • Centre de travail adapté
  • Association coopérative d’économie familiale
  • Et plus encore…

CONNAIS-TU LE MÉTIER D’INTERVENANT-E BUDGÉTAIRE ?

Personne qui aide les individus ou les familles à gérer leur budget. Elle recueille les renseignements concernant les revenus, les dépenses et les dettes de la personne qui la consulte, analyse avec elle les données recueillies, établit une démarche d’organisation budgétaire et de gestion des dettes, aide la personne à monter un budget type. Elle peut aussi être appelée à jouer un rôle d’intermédiaire entre la personne qui la consulte et ses créanciers ou d’autres instances concernées et à négocier des ententes avec eux. Elle assure le suivi de la manière dont l’individu ou la famille gère désormais son budget et, s’il y a lieu, suggère des modifications à apporter au budget initial.

Tu pourrais travailler dans une Association coopérative d’économie familiale (ACEF)

  • Un diplôme d’études collégiales ou universitaires spécialisé en travail social, en soins à l’enfance et à la jeunesse, en psychologie ou en toute autre discipline des sciences sociales ou de la santé est habituellement exigé.
Caroline Campeau
Caroline Campeau
Intervenante socioprofessionnelle
C.C.H.M. | Entreprise d’insertion et d’économie sociale, cuisine collective, service traiteur et résidence touristique

Caroline possède une Technique en travail social. Cette jeune intervenante a commencé sa carrière dans les Auberges du cœur. Elle a travaillé en hébergement, en itinérance et en décrochage scolaire. Depuis plus d’un an et demi, elle est intervenante socioprofessionnelle à la Cuisine collective Hochelaga Maisonneuve (C.C.H.M.).

«Ce qui me passionne dans le fait d’être intervenante c’est de redonner un peu d’espoir à des gens qui n’en ont plus. C’est de se faire arrêter dans la rue par une personne que l’on a aidée parce qu’elle a envie de nous parler. C’est de créer des liens avec des personnes à qui nous apprenons et qui nous apprennent. C’est de voir le sourire et la fierté dans l’œil d’une personne que l’on a aidée !»

Amélia Alexandrescu
Andréanne Tremblay
Intervenante sociale et étudiante à la maîtrise en travail social

Intervenante sociale depuis 2006, Andréanne a d’abord complété un programme en Technique d’intervention en délinquance au cégep. Ce diplôme lui a permis de travailler pendant six ans dans une Auberge du cœur offrant de l’hébergement et du logement aux jeunes adultes de 18 à 30 ans en situation ou à risque d’itinérance. Ce fut une expérience enrichissante qui a forgé son savoir-être et son savoir-faire en tant qu’intervenante fraîchement diplômée !

Afin d’enrichir ses connaissances, Andréanne s’est inscrite à l’université pour entreprendre un certificat qui s’est transformé en baccalauréat par cumul de certificats en santé mentale, victimologie, toxicomanie et travail social. Pendant ses études universitaires au 1er cycle, elle a travaillé en persévérance scolaire, à nouveau en hébergement et également en pré-employabilité. Aujourd’hui, elle est intervenante dans un organisme de prévention des infections transmissibles sexuellement et, sur appel, dans un centre d’intervention de crise. Sa curiosité et sa soif d’apprendre l’ont poussée encore une fois à retourner à l’école ! À l’automne 2014, elle entreprenait une maîtrise en travail social. En voie de compléter son projet de stage en organisation communautaire auprès des familles aux prises avec des problèmes de dépendances, elle aspire à trouver un emploi stimulant auprès des populations plus marginalisées en tant qu’organisatrice communautaire.

«Ce qui me passionne en intervention c’est le contact avec autrui. C’est au travers la création de liens que mon travail prend tout son sens. Je me sens très privilégiée de rencontrer et de partager mon quotidien avec tant de personnes inspirantes, attachantes et résilientes. Chaque personne a de la valeur et sa contribution est essentielle. Je crois ainsi qu’il faut impliquer les personnes qui demandent notre aide afin de faire valoir leurs compétences et leurs savoirs expérientiels. C’est ensemble que nous arriverons à changer les choses ! »