Le portrait du secteur

Le CSMO-ÉSAC représente le secteur d’emploi de l’économie sociale et de l’action communautaire dans sa mission de développement de la main-d’œuvre.

Les entreprises et organismes du secteur ont comme caractéristiques communes :

  • d’être des organismes à but non lucratif ou des coopératives
  • d’être gérés démocratiquement
  • de posséder une autonomie de gestion
  • de viser des objectifs sociaux, mais également économiques dans le cas des entreprises de l’économie sociale.

L’économie sociale, c’est quoi ?

Plus de 7000 entreprises d’économie sociale font partie de votre vie quotidienne. Qu’elles soient sous forme d’OBNL ou de coopératives, elles sont présentes dans toutes les régions du Québec. 

Pris dans son ensemble, « le domaine de l’économie sociale regroupe l’ensemble des activités et organismes, issus de l’entrepreneuriat collectif, qui s’ordonnent autour des principes et règles de fonctionnement suivants :

  • [l’organisation] de l’économie sociale a pour finalité de servir ses membres ou la collectivité plutôt que simplement engendrer des profits et viser le rendement financier; Elle répond donc à un besoin.
  • Elle a une autonomie de gestion par rapport à l’État.
  • Elle intègre dans ses statuts et ses façons de faire un processus de décision démocratique impliquant usagères et usagers, travailleuses et travailleurs.
  • Elle défend la primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition de ses surplus et revenus.
  • Elle fonde ses activités sur les principes de la participation, de la prise en charge et de la responsabilité individuelle et collective. »[1]

Pour les entreprises d’économie sociale, un important pourcentage de revenus est autogénéré par la vente de produits et services en lien avec leur mission économique et répondant aux besoins de la communauté.

À Montréal, plus de 3 500 établissements d’économie sociale contribuent à la vitalité économique de la métropole. Ces organisations montréalaises sont d’ailleurs répertoriées sur le site Web du Comité d’économie sociale de l’Île de Montréal (CÉSIM). Ce comité a pour mandat de promouvoir l’économie sociale à Montréal. http://www.economiesocialemontreal.net

[1] Chantier de l’économie sociale, 2004. Une économie à valeurs ajoutées -  Outil de sensibilisation à l’économie sociale, p. 6

L’action communautaire, c’est quoi ?

Le secteur de l’action communautaire regroupe plusieurs OBNL qui offrent des solutions collectives et solidaires à un problème social ou à un besoin commun. Il favorise l’autonomie des personnes et le développement de leur citoyenneté. À l’instar des entreprises d’économie sociale, les organismes communautaires fondent leurs actions sur les valeurs suivantes : solidarité, autonomie, citoyenneté et empowerment.

Selon le Regroupement québécois de l’action communautaire autonome (RQACA), une organisation communautaire :

  • est un organisme à but non lucratif
  • est enraciné dans la communauté
  • entretient une vie associative et démocratique
  • est libre de déterminer sa mission, ses approches, ses pratiques et ses orientations.

À ces critères de base s’en ajoutent quatre autres propres à l’action communautaire autonome (ACA), que voici :

  • avoir été constitué à l’initiative des gens de la communauté
  • poursuivre une mission sociale qui lui soit propre et qui favorise la transformation sociale
  • faire preuve de pratiques citoyennes et d’approches larges, axées sur la globalité de la problématique abordée
  • être dirigé par un conseil d’administration indépendant du réseau public.

Le Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS) estime qu’il existe près de 8 000 organismes communautaires, dont4 000 sont des organismes communautaires autonomes.

Dans le cadre de la Semaine nationale de visibilité de l'action communautaire autonome, le RQ-ACA a produit cette capsule vidéo en collaboration avec cinq groupes d'ACA. Qu'est-ce que l'action communautaire autonome? Pourquoi la qualifie-t-on d'autonome? Toutes les réponses dans cette vidéo. https://youtu.be/0ZzcpO1jK6M

Vous souhaitez en connaître davantage sur ce secteur d’emploi passionnant ?
Consultez l'enquête nationale de main-d’œuvre du CSMO-ÉSAC


[1] Le secteur d’emploi du grand secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire regroupe 27 secteurs d’activité.