Conseiller(ère) aux entreprises, coopératives et/ou aux OBNL

Entrevues avec des pros : 

Conseillère stratégique au développement

Conseillère stratégique au développement

Isabel Faubert Mailloux considère son emploi fait sur mesure, d’autant plus qu’elle a été la première à l’occuper. Elle a donc pu lui donner ses couleurs, tout en ne perdant pas de vue les demandes faites par les coopératives en vue de répondre à leurs besoins.

Conseiller(ère) en développement coopératif

Jean-Christophe Durand, conseiller en développement coopératif pour la Coopérative de développement régional (CDR) de la Montérégie. À l’intérieur de notre travail, nous aidons et supportons la création de nouvelles entreprises coopératives. La création de nouvelles entreprises coopératives se fait par diverses étapes
telles que le démarrage, la formation, l’accompagnement et le suivi des ces entreprises coopératives. Ces dernières étapes se font par la promotion des différents produits de la coopérative de développement régional (CDR), ainsi que par l’adaptation de notre expertise aux différents besoins et réalités des
coopératives via des services-conseils. De plus, nous nous devons de communiquer et d’établir plusieurs partenariats, avec de multiples partenaires économiques.

Conseiller(ère) principal en économie sociale

Charles Gagnon, Conseiller principal en économie sociale au Regroupement économique et social du sud-ouest (RESO). Charles Gagnon est avocat et membre du barreau depuis plus de quinze ans. Il détient aussi une maîtrise en droit. Depuis six ans, il travaille au Regroupement économique et social du Sud-Ouest(RESO). Son rôle est de soutenir les entreprises d’économie sociale et les groupes communautaires dans leurs efforts visant le développement économique, social et culturel de l’arrondissement du Sud-Ouest.

Fiche info : 

Conseiller(ère) en développement coopératif

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste travaille à susciter et à supporter la création de nouvelles entreprises coopératives.  Cela implique de soutenir les promoteurs dans leur projet de démarrage d'une coopérative, de les conseiller sur les démarches devant être entreprises aux niveaux associatif et entrepreneurial et de s'assurer de l'appropriation du projet par les promoteurs. Le ou la titulaire du poste travaille à promouvoir la forme d'organisation coopérative et à stimuler le développement social et économique de la région desservie par l'organisme.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire du poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes:

  • Participer à l'élaboration de stratégies de développement pour le territoire desservi par l'organisme;
  • Elaborer des plans d'action pour réaliser ces stratégies;
  • Effectuer des recherches pour les projets des coopératives et des promoteurs;
  • Recevoir les promoteurs de projets coopératifs;
  • Les guider dans leurs démarches de mise en place de leur projet d'affaires (compréhension de la structure coopérative, clarification de l'idée, élaboration d'un plan de travail);
  • Accompagner le projet au niveau associatif (supporter la démarche de constitution juridique, supporter la démarche de constitution du conseil d'administration, faciliter la compréhension des règlements de régie interne);
  • Accompagner le projet au niveau entrepreneurial (Supporter les promoteurs dans la rédaction de leur plan d'affaires, vulgariser les aspects financiers du projet et assister les promoteurs dans l'élaboration des états financiers prévisionnels);
  • Participer à la conception et à l'animation d'ateliers de formation coopérative et d'activités de support au milieu coopératif;
  • Contribuer à l'élaboration de projets coopératifs;
  • Développer des outils sur mesure à l'intention des promoteurs;
  • Déterminer ses besoins en formation et assister aux formations autorisées par la direction générale;
  • Participer aux réunions d'équipe et aux processus de planification et de reddition de comptes de l'organisme;
  • Participer à la vie associative et aux activités spéciales de l'organisme;
  • Accomplir d'autres tâches liées à sa fonction.

Note 

Le ou la titulaire du poste peut aussi assurer les fonctions d'agent(e) de suivi coopératif (voir description de tâches correspondante). 

Conditions d'accès

  • Diplôme universitaire en administration ou une autre discipline pertinente;
  • De l'expérience pertinente peut remplacer en partie l'exigence de scolarité;
  • De l'expérience de travail peut être exigée;
  • Maîtrise du français écrit et parlé, la maîtrise de l'anglais peut être exigée.

Compétences requises

  • Bonne connaissance du milieu coopératif et de l'économie sociale;
  • Bonne connaissance des différents outils financiers;
  • Habiletés en communication, en animation et en rédaction;
  • Capacité de travailler en équipe;
  • Sens de l'initiative;
  • Informatique: connaissances informatiques de base (suite Office, Internet).

Sources

Coopérative de développement de la Montérégie, document de description de fonctions. 

Coopérative de développement de l'Estrie, offre d'emploi, hiver 2006. 

Regroupement québécois pour la coopération du travail (RQCT), offre d'emploi, été 2006.

Conseiller(ère) aux entreprises d'économie sociale

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste réalise une démarche ciblée de type diagnostic-intervention dans les entreprises d'économie sociale en situation de démarrage, de consolidation, de restructuration ou d'expansion sur le territoire desservi par l'organisme, et ce afin d'encadrer les promoteurs qui en font la demande.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire du poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes:

  • Soutenir et conseiller les promoteurs et dirigeants d'entreprise dans leur gestion et leur développement; 
  • Analyser les demandes d'aide;
  • Réaliser un diagnostic de l'entreprise;
  • Elaborer un plan d'action pour régler le ou les problèmes de l'entreprise;
  • Coordonner la réalisation du plan d'action et mettre en oeuvre les mesures et correctifs qui ne requièrent pas l'intervention d'un spécialiste;
  • Participer au processus d'embauche d'un consultant spécialisé le cas échéant et superviser son intervention;
  • Implanter les outils de gestion et de suivi nécessaires;
  • Rédiger des rapports et des recommandations relativement aux projets qu'il ou elle accompagne;
  • Collaborer avec les consultants et les autres intervenants concernés pour assurer la réalisation et le suivi de l'intervention;
  • Assurer le transfert des compétences de gestion aux dirigeants de l'entreprise;
  • Déterminer ses besoins en formation et assister aux formations autorisées par la direction générale;
  • Participer aux réunions du personnel ainsi qu'aux processus de planification et de reddition de comptes de l'organisme;
  • Participer aux activités spéciales et à la vie associative de l'organisme et faire la promotion de ses activités et de sa mission;
  • Accomplir d'autres tâches liées à sa fonction.

Conditions d'accès

  • Un diplôme universitaire de premier ou deuxième cycle en administration (ou tout autre domaine pertinent) est exigé;
  • De l'expérience de travail pertinente peut être exigée;
  • De l'expérience en économie sociale est un atout;
  • D'autres formes d'expérience peuvent être exigée (en coaching, en formation, en financement/redressement/restructuration d'entreprises, etc.);
  • Une bonne maîtrise du français écrit et parlé, la maîtrise de l'anglais est un atout.

Compétences requises

  • Connaissance des outils de gestion, de développement et de financement des entreprises d'économie sociale;
  • Informatique: compétences de base (suite Office, Internet, courrier électronique), la maîtrise d'autres logiciels plus poussés peut être requise;
  • La connaissance du territoire desservi par l'organisme est un atout;
  • Une bonne connaissance de l'économie sociale et de ses enjeux peut être exigée, mais elle est toujours un atout;
  • Capacité à travailler en autonomie ou en équipe;
  • Capacité de travailler sous pression et avec flexibilité;
  • Capacité à synthétiser rapidement l'information et à rédiger des rapports clairs et précis.

Sources

CLD de la MRC du Val-Saint-François, offre d'emploi, février 2007.

Offre d'emploi (Par les CDEC de Montréal et le RISQ), novembre 2005.

Réseau d'investissement social du Québec (RISQ), offre d'emploi, février 2006.

Agent(e) de suivi coopératif

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste assume les tâches et responsabilités relatives au suivi auprès des coopératives nouvellement créées sur le territoire desservi par l'organisme. Il ou elle conseille les entreprises dans l'élaboration et la mise en place d'une approche de gestion intégrée visant le développement global de l'entreprise et la création d'emplois s'y rattachant.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire du poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes:

  • Réaliser le diagnostic des coopératives visées;
  • Etablir un plan d'intervention pour le développement de la coopérative;
  • Appuyer les coopératives dans l'élaboration des stratégies de développement;
  • Accompagner et conseiller les coopératives dans le développement de leur marché;
  • Appuyer les coopératives dans la recherche de financement;
  • Développer des offres de service et offrir des services-conseils adaptés aux besoins;
  • Mettre en lien les coopératives avec des ressources spécialisées;
  • Référer et réseauter les coopératives avec d'autres coopératives, des coopérateurs(trices), des personnes ressources et des partenaires socio-économiques au niveaux local, régional et national.
  • Faire la promotion des services offerts par la coopérative;
  • Siéger sur divers comités;
  • Déterminer ses besoins de formation et assister aux ateliers de formation autorisés par la direction générale;
  • Participer aux réunions de groupes et aux processus de planification et de reddition de comptes de l'organisme ou de l'entreprise qui l'emploie;
  • Participer à la vie associative et aux activités spéciales de l'organisme ou de l'entreprise qui l'emploie;
  • Accomplir d'autres tâches liées à sa fonction.

Conditions d'accès

  • Diplôme d'études collégiales ou universitaires en administration ou une autre discipline pertinente;
  • De l'expérience pertinente peut remplacer en partie l'exigence de scolarité;
  • De l'expérience de travail reliée peut être exigée;
  • Bonne maîtrise du français écrit et parlé, la maîtrise de l'anglais peut être exigée;
  • La possession d'un permis de conduire et d'un véhicule personnel peut être exigée.

Compétences requises

  • Habiletés en communication, en animation, en négociation et en rédaction;
  • Sens des responsabilités, de la planification et de l'organisation;
  • Capacité de travailler et de prendre des décisions en autonomie ou en équipe;
  • Informatique: capacité d'utiliser la suite Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook, etc.) ou de logiciels équivalents de traitement de textes et de données, capacité d'utiliser Internet;
  • Bonne connaissance du mouvement coopératif et de l'économie sociale;
  • La connaissance du territoire desservi par l'organisme est un atout.

Source

Coopérative de développement régional (CDR) de la Montérégie, document de description de fonction, mis à jour en mars 2003. 

Secteurs d’activité : 
Code CNP : 
Professionnels/professionnelles des services aux entreprises de gestion
Code CNPS : 
Professionnels/professionnelles des services aux entreprises de gestion
Consulter l’IMT en ligne pour ce métier : 

Professionnels/professionnelles des services aux entreprises de gestion
1122

Ajouter un commentaire