Coordonnateur(trice) à la mobilisation

Entrevues avec des pros : 

Animatrice à la mobilisation et chargée de projet

Responsable des communications

Myriam Bourgeois est une véritable passionnée de l’économie sociale et solidaire. Après des études universitaires en économie et en science politique à Rennes, elle décide d’entreprendre une maîtrise en économie sociale et solidaire à L’institut d’études politiques de Grenoble. Ce parcours académique lui permet alors d’allier ses deux passions: l’économie et la transformation sociale. En cours de formation, elle découvre que le Québec est une province innovante en économie sociale et décide de venir explorer le secteur d’emploi à Montréal.

Fiche info : 

Pour en savoir plus: coordonnateur(trice) à la mobilisation

Cette description de tâches est incomplète. Comme toujours, vos commentaires, contributions et correctifs sont très appréciés.

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste met en place les conditions pour le développement d'une vie associative dynamique au sein de l'organisme. Cela se concrétise par la création d'un réseau d'échange de services et de coopération entre les membres et ce, dans le but d'améliorer leurs conditions de vie.

Compétences requises

  • De l'expérience pertinente en animation;
  • De l'expérience dans une structure participative;
  • Connaissance des milieux multiculturels;
  • Leadership, autonomie, créativité;
  • Compétences de base en gestion budgétaire;
  • Informatique: maîtrise de la suite Office (Word, Excel, etc.) ou de logiciels équivalents de traitement de texte ou de données;
  • Excellente écoute et capacité d'organisation;
  • Connaissance concrète des réalités et des enjeux locaux, un atout.

Note

Il n'y a pas de cheminement particulier pouvant mener à l'exercice de ce métier.

Source

Parole d'ExcluEs, offre d'emploi publiée dans le journal Tour d'y Voir, 17 août 2007.

Secteurs d’activité : 

Ajouter un commentaire