Intervenant(e)

Entrevues avec des pros : 

Intervenant(e) en maison de jeunes

Intervenant(e) en maison de jeunes

Annie Bélanger est une jeune femme aventureuse et dynamique qui a complété une technique en travail social au Collège Dawson, à Montréal. Lors de ces études, cette férue de voyages allergique à la routine a effectué des stages dans différents milieux, dont un à la Maison des jeunes SAC-ADO, à Longueuil, un organisme com munau taire bien implanté dans le quartier Saint-Robert. Elle a bien aimé son expérience car elle y travaille maintenant depuis deux ans, à titre d’intervenante senior.

Intervenante psychosociale, motivatrice scolaire et conseillère en emploi

Sylvie Rodrigue est intervenante psychosociale, motivatrice scolaire et conseillère en emploi au Carrefour jeunesse emploi Viger Jeanne-Mance. À titre d’intervenante, elle offre un accompagnement personnalisé aux jeunes qui manquent de motivation à l’école. Elle accompagne aussi les jeunes dans des stages d’exploration professionnelle, dans leur démarche de recherche d’emploi, dans l’acquisition d’une première expérience de travail ou dans la réalisation d’un projet qui leur tient à coeur. À travers son cheminement personnel et professionnel, elle a toujours aimé aider autrui.

Intervenante sociale (petites mains)

Intervenante sociale (petites mains)

Cristina Marziale, intervenante sociale Petites-Mains dit que « Dans le communautaire, la facilité de concilier le travail et la famille fait toujours le bonheur des employés-es. »

Community worker (petites mains)

Cristina Marziale - Community Worker

Cristina Marziale, community worker at Petites-Mains says « People who are employed in the community sector appreciate the priority given there to balancing work and family life. »

Intervenant(e) individuel(le)

Caroline Jacob, Intervenante individuelle jeunes en action et IDEO 16-17 au Carrefour jeunesse-emploi(CJE)Trois-Rivières/MRC des Chenaux. Au quotidien, j’oeuvre auprès de jeunes âgés entre 16 et 24 ans. Un travail passionnant et rempli de défis !

Intervenant(e) de liaison et d'accompagnement, jeunes de la rue

Jason Larouche, intervenant de liaison et d'accompagnement au Refuge des Jeunes de Montréal. Il va s’en dire que mes tâches sont multiples et variées. En fait, je suis au Refuge un intervenant pivot qui se déplace dans le réseau et accompagne les jeunes là où ils sont et là où ils vont. J’établis des liens plus serrés de partenariat avec les organismes du milieu et je fais des visites là où se trouvent les jeunes (hôpitaux, centres de détention, rue, autres ressources, logements, centres de thérapie…). Je tente aussi d’établir certains ponts pour éviter les retours directs à la rue, notamment avec les centres jeunesse.

Intervenant(e) en santé mentale et en toxicomanie

Stéphanie Turcotte, intervenant(e) en santé mentale et en toxicomanie à la Maison de transition de la Batiscan. Ce qu’il faut pour être intervenante ? L’écoute, l’ouverture d’esprit et l’empathie sont les principales qualités d’une intervenante en santé mentale et en toxicomanie. J’aime travailler dans le milieu communautaire parce que nous avons davantage de latitude dans la prise de décisions et dans nos interventions. Le travail en équipe constitue également un atout appréciable qui me permet d’améliorer mes inter ventions. L’intérêt que je porte à la santé mentale et aux personnes qui vivent quotidiennement avec cette problématique est devenu une véritable pas sion. Voilà pourquoi j’aime autant mon travail !

Intervenant(e) auprès des usagers

Denise Phoenix, intervenante auprès des usagers à la Maison de répit Le Tournesol. Je pratique mon métier avec bonheur et plaisir. Je sens que j’ai une réelle influence positive sur les usagers de la maison. Sans fausse modestie, mes collègues et moi, on leur apporte une joie de vivre. Quand un enfant fait comprendre à ses parents qu’ils peuvent partir, c’est qu’il se sent bien au Tournesol. Et que dire du soulagement des parents qui voient leur enfant heureux de rester chez-nous. C’est très gratifiant.

Responsable de programme

Nadine D'Amours, Responsable de programme à la Maison de la famille Des Chenaux. J’ai vraiment un travail qui me demande de faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation par la diversité des tâches que j’ai à accomplir au quotidien. Mon rôle se situe à deux niveaux. Premièrement, comme je suis responsable de programme, je dois coordonner mon volet d’activités afin que tout fonctionne parfaitement. Je dois, entre autres, réserver les salles pour les animations, recruter les parents participants, voir à ce qu’il y ait des éducatrices pour les enfants (garderie simultanée), faire des achats de matériel et de collation, superviser les parents bénévoles ou les co-animateurs et évaluer les programmes dont j’ai la responsabilité, incluant le Programme d’action communautaire pour les enfants (PACE).

Intervenant(e) en santé mentale

Chantal Elsa Galipeau, intervenante en santé mentale au Second lieu, ressource alternative en santé mentale. Comme je travaille dans un cadre de gestion participative, mon travail comporte des tâches très variées. Il faut donc être très polyvalent. Comme nous touchons à la fois à l’intervention et à la gestion, je dois être aussi habile avec la composition de lettres, la représentation de l’organisme, la prise de décision, l’animation de groupe et l’intervention individuelle. Comme je travaille avec des humains, chaque jour est différent et ici, il n’y a pas vraiment de routine. Pour le volet intervention seulement, je dois organiser des activités pour les membres de la ressource, les animer. Je m’occupe aussi des nombreux bénévoles qui sont en très grande majorité des membres utilisateurs. Je dois être à l’écoute de toutes ces personnes qui ont souvent besoin de parler mais surtout d’être écoutées. Il intervenante en santé mentale me faut être prête à faire face à toute éventualité, puisque je rencontre des gens qui ont des besoins de toutes sortes.

Intervenant - Volteface

Originaire de la France, Emmanuel Blondin fait son chemin au Québec depuis plusieurs années. Détenteur d'un Certificat en intervention psychosociale, il occupe le poste d'intervenant pour l'organisme de justice alternative (OJA) Volteface (Source, CDC Mékinac).

Intervenante sociale

Habitée par la conviction profonde que chaque personne est unique et possède des talents dont la société a besoin, Véronique Trudel occupe le poste d'intervenante sociale à Auto-Psy Normandie, un organisme qui vient en aide aux personnes vivant avec un diagnostic de santé mentale (Source CDC Mékinac).

Fiche info : 

Pour en savoir plus: intervenant(e) en santé mentale

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste assume le soutien psychosocial et l'accompagnement des clients atteints de maladie mentale dans leur communauté. Il ou elle aide ses clients dans leur démarche d'intégration au logement et dans la communauté, dans une perspective de réadaptation et de rétablissement.

Il ou elle supporte, outille et informe les familles vivant avec la maladie mentale d'un proche. Il ou elle défend les intérêts des familles et sensibilise la population aux problèmes causés par la maladie mentale.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire du poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes :

Intégration communautaire

  • Assurer le soutien psychosocial de la personne et l'accompagner dans ses démarches de rétablissement et d'autonomie;
  • Rechercher un logement et accompagner la personne dans sa transition et son intégration dans ce nouveau lieu de vie;
  • Faciliter l'accès de la personne aux services et aux ressources dont elle a besoin;
  • Faciliter le développement de liens entre les clients et leur réseau;
  • Soutenir les clients en situation de crise;
  • Assurer l'intervention d'urgence et le soutien des clients dans les logements qui sont sous la responsabilité de l'organisme.

Soutien communautaire

  • Accompagner le client dans sa démarche d'intégration;
  • Faciliter le maintien du logement;
  • Assurer le soutien pour les besoins de base;
  • Assurer le soutien psychosocial des clients afin d'éviter la désorganisation et l'hospitalisation;
  • Soutenir les clients dans l'acquisition d'habiletés et de connaissances nécessaires au développement et au maintien de leur qualité de vie;
  • Faciliter le maintien des liens du client avec son milieu de vie, la communauté et le réseau naturel.

Soutien et accompagnement des proches

  • Accueillir les proches d'une personne atteinte de maladie mentale, évaluer leurs besoins et les orienter;
  • Donner des consultations psychosociales individuelles et familiales;
  • Animer des groupes d'entraide ou de discussion;
  • Concevoir et maintenir à jour des formations sur les maladies mentales pour divers groupes et organismes communautaires;
  • Participer à l'élaboration d'activités sociales à l'intention des membres.

Vie interne de l'organisme et vie associative 

  • Participer à l'évaluation des demandes de services et rédiger les comptes-rendu nécessaires;
  • Prendre les moyens nécessaires pour joindre les clients;
  • S'assurer que les clients connaissent le mandat de l'organisme et le rôle de l'intervenant(e);
  • Faciliter l'accès aux ressources et services du milieu pouvant être utiles aux clients;
  • Participer aux plans d'intervention ainsi qu'au suivi des clients;
  • S'assurer de la contribution des clients aux démarches proposées;
  • Maintenir les dossiers des clients à jour;
  • Participer aux supervisions cliniques et y rapporter toute information susceptible d'avoir un impact sur la pratique d'intervention;
  • Travailler en collaboration avec d'autres intervenants;
  • Initier et maintenir des liens de collaboration avec les autres ressources et services du milieu;
  • Maintenir à jour les statistiques et autres documents exigés, selon les normes de l'organisme;
  • Déterminer ses besoins en formation et assister aux formations autorisées par la direction générale;
  • Participer aux rencontres du personnel ainsi qu'aux processus de planification et de reddition de comptes de l'organisme;
  • Participer aux activités spéciales et à la vie associative de l'organisme et faire la promotion de ses activités et de sa mission;
  • Accomplir d'autres tâches liées à sa fonction.

Conditions d'accès

  • Un diplôme universitaire dans une discipline pertinente (psychologie, service social, psycho-éducation, etc.) OU un diplôme d'études collégiales (DEC) en travail social ou en éducation spécialisée;
  • De l'expérience de travail pertinente peut être exigée;
  • Une bonne maîtrise du français et, au besoin, de l'anglais ou d'autres langues;
  • Un permis de conduire et la possession d'une automobile peuvent être exigés.

Compétences requises

  • Habiletés en communication orale et écrite et esprit de synthèse;
  • Capacité de travailler de façon autonome ou en équipe;
  • Sens des responsabilités;
  • Capacité de se plier à un horaire atypique;
  • Informatique: compétences de base (suite Office, Internet, courrier électronique);
  • Une bonne connaissance de la maladie mentale et de ses enjeux est requise. 
  • Une bonne connaissance du milieu communautaire est un atout;
  • La connaissance du territoire desservi par l'organisme est un atout.

Sources

Document de description de postes (...)

L'accolade Châteauguay, Description d'emploi de l'Intervenant Soutien et accompagnement. Mis à jour le 15 février 2005, 3p.  

La Lanterne, offre d'emploi parue dans le Tour d'y Voir du 2 février 2007. 

Pour en savoir plus: intervenant(e) auprès des nouveaux arrivants

Cette description de tâches est incomplète. Comme toujours, vos commentaires, contributions ou correctifs sont très appréciés. 

Sommaire descriptif

Le ou la titulaire du poste aide les clients de l'organisme à s'installer et les incite à s'adapter à la vie au Québec et au Canada.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire du poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes :

Soutien aux premières démarches d'installation

  • Par exemple : accueil au point d'arrivée, accompagnement, interprétariat, recherche de logements, demande d'assistance emploi, inscription à la RAMQ, demande de numéro d'assurance sociale, demande de résidence permanente, inscription des enfants à l'école ou à la garderie, ouverture d'un compte d'épargne, achat de l'épicerie de base, achat de vêtements, installation de ligne téléphonique, inscription aux cours de francisation et d'intégration, etc.

Appui à l'intégration

  • Donner des sessions d'information;
  • Aider les clients dans leur orientation;
  • Aider les clients à comprendre la société et les lois canadiennes et québécoises, à surmonter les changements importants, le choc culturel et les crises;
  • Aider au bien-être physique et social des clients;
  • Effectuer un suivi pour vérifier le niveau d'intégration de la clientèle.

Soutien à l'organisation

  • Fournir des renseignements accessibles et utiles aux clients;
  • Tenir à jour les dossiers appropriés;
  • Collaborer avec les bénévoles;
  • Participer à la planification et à l'évaluation organisationnelles;
  • Préserver la confidentialité et la sécurité des documents et des renseignements;
  • Entretenir un environnement de travail positif et adapté aux différences culturelles;
  • Partager son expérience et son expertise avec ses collègues et d'autres personnes;
  • Pouvoir servir d'interprète pour certaines clientèles à l'occasion;
  • Effectuer toute autre tâche connexe à sa charge.

Source

Accueil parrainage Outaouais, convention collective, Annexe 4 : « Descriptions d'emplois », p.37.

Pour en savoir plus: Intervenant(e) dans une ressource d'hébergement

Cette description de tâches est incomplète. Comme toujours, vos commentaires et suggestions sont très appréciés.

Principales fonctions et responsabilités

Le ou la titulaire de ce poste peut accomplir une partie ou l'ensemble des tâches suivantes:

  • Développer, élaborer et actualiser des outils d'intervention et d'organisation;
  • Evaluer les demandes d'aide;
  • Accueillir les nouveaux résidents à leur arrivée;
  • Assurer une présence et fournir de l'assistance aux résidents selon leurs besoins;
  • Planifier et animer des rencontres de groupe;
  • Participer à l'évaluation des besoins et des capacités des résidents;
  • Rédiger certains rapports et comptes-rendus;
  • Participer aux réunions du personnel ainsi qu'aux processus de planification et de reddition de comptes de l'organisme;
  • Participer aux activités et à la vie associative de l'organisme et faire la promotion de ses activités et de sa mission;
  • Accomplir d'autres tâches liées à sa fonction.

Conditions d'accès

  • De l'expérience auprès du type de clientèle accueillie à la ressource d'hébergement est exigée; 
  • De l'expérience pertinente en intervention et en relation d'aide peut être exigée;
  • Bonne maîtrise du français écrit et parlé, ainsi que de l'anglais parlé.

Compétences requises

  • Connaissance de la problématique de la violence conjugale, du VIH/sida, ou de tout autre enjeu central à la mission de la ressource d'hébergement;
  • Capacité de pouvoir travailleravec des clientèles très variées;
  • Habileté à garder son calme et à intervenir en situation de crise.

Sources

Corporation Félix-Hubert d'Hérelle, offre d'emploi, automne 2007

La Maison de Lina, offre d'emploi, juin 2006.

Secteurs d’activité : 
Vidéo : 

 

 

Ajouter un commentaire