Intervenant(e) en santé mentale et en toxicomanie

Stéphanie Turcotte, intervenant(e) en santé mentale et en toxicomanie à la Maison de transition de la Batiscan. Ce qu’il faut pour être intervenante ? L’écoute, l’ouverture d’esprit et l’empathie sont les principales qualités d’une intervenante en santé mentale et en toxicomanie. J’aime travailler dans le milieu communautaire parce que nous avons davantage de latitude dans la prise de décisions et dans nos interventions. Le travail en équipe constitue également un atout appréciable qui me permet d’améliorer mes inter ventions. L’intérêt que je porte à la santé mentale et aux personnes qui vivent quotidiennement avec cette problématique est devenu une véritable pas sion. Voilà pourquoi j’aime autant mon travail !