Notre mission et nos mandats

Le CSMO-ÉSAC se positionne comme un partenaire important dans le développement du secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire. Il travaille à maintenir un rôle important autant dans le secteur de l'économie sociale que dans celui de l'action communautaire.

Créé en 1997, le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC) a pour mission de favoriser et de consolider la concertation et le partenariat afin de résoudre les problèmes de main-d’œuvre communs aux entreprises et aux organismes du secteur. Il vise à assurer le développement de la main-d’œuvre et de l’emploi sur une base sectorielle par la mobilisation et la concertation des principaux acteurs concernés, par une connaissance approfondie du marché du travail et par l’élaboration de stratégies d’action et de formation continue.

Le CSMO-ÉSAC a été constitué en tenant compte des spécificités du secteur, telles que la diversité de sa main-d’œuvre et de ses activités, la nature collective des entreprises et des organismes, son enracinement dans l’ensemble des régions du Québec, de même que des valeurs qui l’animent : démocratie, autonomie, primauté des personnes et du travail sur le capital, équité, solidarité, participation, prise en charge individuelle et collective. Son mandat s’étend à l’ensemble du territoire québécois.

Les mandats

  • Établir et mettre à jour des diagnostics de main-d’œuvre, en tenant compte des caractéristiques des secteurs d’activité et des réseaux, et établir des plans d’action propres aux milieux concernés.
  • Développer la formation continue : par l’identification des compétences nécessaires actuellement et pour le futur de la main-d’œuvre et par l’identification des métiers et professions où il serait souhaitable d’instaurer un régime d’apprentissage et de qualification, et de participer à son développement et à sa mise en œuvre.
  • Identifier les besoins du secteur en matière de gestion des ressources humaines et d’organisation du travail et développer des pistes et des moyens d’intervention pour résoudre les problèmes.
  • Élaborer des mesures pertinentes permettant la stabilisation de l’emploi et le maintien en emploi dans le secteur.
  • Prendre en compte les problématiques de la main-d’œuvre du secteur faisant partie des groupes cibles (jeunes, femmes, personnes immigrantes, personnes handicapées, 45 ans et plus, autochtones), et proposer des pistes de solution.
  • Assurer, en cohérence avec ses mandats, la circulation de l’information auprès de l’ensemble de la main-d’œuvre, des entreprises et des organismes du secteur au Québec.
  • Assurer les liens avec les comités consultatifs, les comités d’adaptation de la main-d’œuvre (CAMO) pour les personnes immigrantes et les personnes handicapées, les comités sectoriels actifs dans le secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire et les ministères et organismes gouvernementaux.